CONGRES EXTRAORDINAIRE DE L’UNG : DISCOURS DU SECRETAIRE GENERAL DE L’UNG

WhatsApp Image 2021-09-28 at 12.19.17

Please follow and like us:

  • 0
  • Share

CONGRES EXTRAORDINAIRE DE L’UNG : DISCOURS DU SECRETAIRE GENERAL DE L’UNG

  • Camarade président du 2ème congrès ordinaire
  • Camarade Stéphane KIPRE, président de l’UNG
  • Monsieur le Ministre Sébastien DANON DJEDJE, représentant le réfèrent politique, le président Laurent GBAGBO et la délégation qui vous accompagne
  • Mesdames et Messieurs les responsables des partis politiques
  • Mesdames et Messieurs les Chefs traditionnels et religieux
  • Camarades membres du secrétariat général
  • Camarades présidents des structures spécialisées ; UFNG, UJNG, USPNG
  • Camarades délégués nationaux et extérieurs
  • Camarades militantes et militants de l’UNG
  • Illustres invités à vos rangs, grades et qualités

 

L’Union des Nouvelles Générations, notre parti, porté sur les fonts baptismaux le 25 juillet 2007, peut être fier d’avoir été fidèle à la Cote d’Ivoire notre pays. Fier d’avoir battu le pave pour un idéal de vie et d’existence pour son peuple.

En effet, dès sa création, l’UNG s’est engagé aux côtés du Président Laurent Gbagbo pour mener le combat de la restauration de la démocratie et de la lutte pour la souveraineté.

C’est à ce titre que pour les élections présidentielles de 2010, dès sa 1ére convention ordinaire, le parti a désigné le Président Laurent GBAGBO, candidat de La Majorité Présidentielle, comme son candidat.

 Du CNRD à EDS passant par la LMP, l’AFD, la CNC, le front du refus, l’UNG n’a jamais été absent là où le combat de la dignité et de la sauvegarde de la Cote d’ivoire a été mené.

Le contexte socio politique et sécuritaire qui a secoué notre pays pendant la crise poste électorales de 2010, 3 ans après la création de notre force politique, avec son corolaire de persécutions des démocrates n’ont pas altéré sa combativité.

 Le président du parti contraint à l’exil avec lui de nombreux cadres.

Les secrétaires généraux et des responsables de structures spécialisées emprisonnés pendant de longues années n’ont pas eu raison de son évolution.

A ce stade de mon propos, je voudrais rendre un vibrant hommage à nos nombreux morts du fait des crises électorales, et saluer particulièrement la mémoire de la vice-présidente Léa Kangah N’GORAN, une pionnière de l’ascension à la notoriété de l’UNG dans le paysage politique Ivoirien.

Président Stéphane KIPRE, Président de l’UNG, chers camarades Vice-Présidents, Secrétaires Généraux Adjoints, Secrétaires Nationaux, Présidents des Structures Spécialisées, Délégués départementaux, Communaux et des Sous-Préfectures, sans oublier les délégués extérieurs qui ont joué un rôle diplomatique important pour le rayonnement du parti dans le monde.

Camarades militantes et militants, Je voudrais faire avec vous, le modeste bilan de notre parti :  

L’UNG : c’est un Secrétariat Général de :

 75 membres, dont :

   1 Président ;

   9 vice-présidents ;

   1 Secrétaire Général ;

20 Secrétaires Généraux Adjoints ;

44 Secrétaire Nationaux ;

3 Présidents de structures spécialisées composées :

Du bureau des jeunes (UJNG) : 50 membres

Du bureau des femmes (UFNG) :50 membres

Et du bureau des socio professionnels (USPNG) : 50 membres.

Je m’en voudrais d’ignorer l’équipe du Cabinet du Président qui l’aide au quotidien dans l’exaltante tâche de la mise en œuvre des missions qui lui sont assignés par les instances Supérieures telles que le Congrès et la Convention.

Camarades, grâce à notre travail d’ensemble, années après années, 14 ans durant, nous avons pu conquérir 97 départements des 108 que comptent officiellement la Cote d’Ivoire, nous avons donc :

97 délégations départementales à travers toute la Cote d’Ivoire ;

85 délégations communales ;

377 Délégations de Sous-préfectures ;

2460 Sections ;

21 délégations extérieures, car nous sommes aussi allés à la conquête de notre diaspora à travers le monde.

Voici, chers camarades notre parcours commun le motif de notre fierté.

Un regard rétrospectif sur le climat socio politique et les conditions sécuritaires dans lesquels nous avons réussi à maintenir notre parti debout, mais surtout à le rendre perceptible dans le concert des partis politiques qui compte, n’a été possible que grâce au leadership incontestable et incontesté de notre président, le Président Stéphane KIPRE à qui je voudrais qu’on fasse un standing ovation bien mérité.

Merci PSK, grâce à toi nous sommes restés soudés comme le béton bien dosé. La division n’y est pas passé.

Très chers camarades militants, au nom du Président Stéphane KIPRE et de toute la Direction du parti permettez-moi de vous dire merci pour votre abnégation au travail d’équipe bien fait.

Merci.

Vive la Cote d’Ivoire réconciliée et en paix.

« C’est Dieu qui est fort ».

 

 

DISCOURS DE DENIS AYEKPA

SECRETAIRE GENERAL DE L’UNG

AU CONGRES DE YAMOUSSOKRO

LES 24 ET 25 SEPTEMBRE 2021

Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *