CONGRES EXTRAORDINAIRE DE L’UNG : DISCOURS DE ZAGOL ALAIN DURAND, PRÉSIDENT DE L’UJNG

WhatsApp Image 2021-09-27 at 14.41.59

Please follow and like us:

  • 0
  • Share

CONGRES EXTRAORDINAIRE DE L’UNG : DISCOURS DE ZAGOL ALAIN DURAND, PRÉSIDENT DE L’UJNG

 

Camarade STEPHANE HIKRE Président de l’Union des Nouvelles Générations ;

Camarades Vice-présidents du parti ;

Camarade Secrétaire Général ;

Camarades Secrétaires Généraux Adjoints ;

Camarades Secrétaires Nationaux ;

Camarades Présidents des structures spécialisées ;

Camarades Délégués ;

Chers Militants ;

Camarades membres des partis alliés,

Très chers chefs traditionnels, garants de nos us et coutumes

 

Camarades Congressistes,

La marche des partis politiques ne saurait être conçue dans un paradigme d’immuable et de rigidité. La résilience, l’adaptation, mais aussi l’anticipation doivent en toute chose et en tout temps, guider notre action dans la discipline.

Notre parti, l’UNG, depuis sa création en 2007 a connu des moments difficiles, mais grâce au leadership et la vision de notre président Stéphane Kipré, il a su relever ces différents défis et à se hisser au rang des partis politiques qui comptent en Côte d’Ivoire.

Aux côtés de nos partenaires politiques, nous avons connu des défaites, mais aussi de grandes victoires dont nous devons être fiers.

Notre parti a donc suffisamment démontré qu’il est un parti d’avenir, outillé et apte à présenter une offre politique de choix pour gouverner la Côte d’Ivoire. 

En effet, la jeunesse de notre parti que j’ai l’honneur de diriger a pleinement joué son rôle, en termes de propositions, de mobilisation, d’expansion et de positionnement sur l’échiquier politique ivoirien.

C’est le lieu de saluer le courage et l’engagement de la jeunesse de l’UNG.

Dans notre quête de justice et de liberté, la jeunesse de l’UNG a joué les premiers rôles. De la CNC au boycott actif pour le refus du 3ème mandat en passant par le front du refus, votre jeunesse camarade Stéphane Kipré, n’a lésiné sur aucun moyen pour représenter dignement le parti dans tous ces combats ; souvent fois au péril de la vie de ses membres.

Merci à vous camarades membres du BEN de la Jeunesse de l’UNG. Merci et encore merci, mais surtout courage, car le combat pour la démocratisation de notre pays, la Côte d’Ivoire, n’est pas encore terminé.

Il semble commencer dans une nouvelle configuration et un regain de vitalité avec le retour en Côte d’Ivoire de notre leader, le président Stéphane Kipré.

Aujourd’hui nous sommes à un tournant décisif de l’histoire de notre parti et peut être même de notre pays.

Avec la recomposition du paysage politique et les différentes questions qui constituent le contexte politique du moment, la jeunesse de l’UNG ne peut que se ranger derrière la direction du parti en qui elle réitère son entière confiance et sa disponibilité.

Aussi voudrais-je dire, ici, à cette tribune de ce congrès extraordinaire de notre parti que, malgré notre indéfectible attachement au fanion de l’UNG, à notre identité et à notre président Stéphane Kipré, nous sommes à la disposition du congrès et sommes prêts à nous soumettre à ses conclusions.

Nous avons foi en l’avenir, que nous espérons radieux.

Nous tenons à réaffirmer notre entière disponibilité à continuer le combat jusqu’à la victoire finale sur les forces rétrogrades qui gouvernent par défaut la Côte d’Ivoire.

Vive le président Stéphane Kipré pour que vive la Côte d’Ivoire des Nouvelles Générations.

Je vous remercie.

Please follow and like us:

  • 0
  • Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *